Home Droits humains SEMAINE DE LA JEUNESSE: WALLAY OU UN LEADER DU RENOUVEAU
août 14, 2020

SEMAINE DE LA JEUNESSE: WALLAY OU UN LEADER DU RENOUVEAU

Je suis Josué WALLAY activiste DHH et pro-démocratie du Congo ,Membre du mouvement citoyen LUCHA RDC-Afrique, Directeur National du département activisme de l’ONG GRAND AFRICAN PROJECT(GAP en sigle),Chef Provincial de la plateforme de la société civile LUTTE POUR L’UNITÉ DU CONGO(LUC en sigle), Président du conseil d’administration de l’Asbl AMKA VIJANA, Candidat au conseil Provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu (CPJ).

Je suis juriste de formation, chercheur en humanisme planétaire, acteur de la promotion d’une éthique africaine de responsabilité et de rationalité. C’est après plusieurs années que je suis dans la lutte pour le changement vert un Congo nouveau et une Afrique nouvelle et capable. Nous avons surmonté plusieurs défis à notre niveau d’agissement, les acquis de ce combat sont énormes mais ne doivent pas être cité étant donné que ce sont des petites victoires accompagnatrices de notre idéal. Nous avons apporté plusieurs contributions par nos plaidoiries et nos actions dans le mouvement citoyen pour le changement des conditions des vies de l’Homme congolais en particulier et l’Homme Africain en général. Notre combat pour une bonne gouvernance est le résultat d’une forte conviction. Au Congo, il est impératif de repenser de fond en comble les rationalités politiques du point de vue de l’éthique, de la vision scientifique des choses et de la force spirituelle de l’être-ensemble. Les Congolais ne savent pas distinguer entre l’intérêt de leur nation et le sentiment qu’ils ont à l’égard de leurs leaders politiques et coutumiers, le tribalisme l’emporte sur le patriotisme. Le constat ici est celui d’un manque crucial de discernement sur l’essentiel pour construire la nation et c’est l’un des grands problèmes que nous avons dans cette lutte pour un Congo nouveau. Voulant hausser ma voix plus haut j’ai même jugé bon de mettre ma candidature à la présidence du CPJ Nord-Kivu pour demander au niveau provincial une refondation, une réorientation et une dynamisation radicale du système d’éducation culturelle, centrées sur des réponses concrètes aux questions suivantes : -Quel type de congolais voulons-nous être aujourd’hui dans nos aspirations et dans nos espérances? -Quelle qualité d’être-ensemble voulons-nous développer pour être un pays qui compte dans le monde d’aujourd’hui ? -Quelle politique, quelle économie devons-nous construire pour cesser toutes les typification négatives ? En définitive notre but est de faire évoluer des sociétés dignes et non exclusives dans lesquelles agissent des personnes et des peuples libres en vue de construire une société dans laquelle chacun trouve sa place et redécouvre l’autre. C’est dans ces petites phrases que nous exprimons la quintessence de notre lutte, que nous avons commencé depuis plusieurs années. Merci. L’activiste Josué WALLAY AKUZWE.