Home Droits humains BUKAVU: la société civile projette un sit-in pour exiger la libération de leurs membres coincés par l’ANR/SUD-KIVU
août 17, 2020

BUKAVU: la société civile projette un sit-in pour exiger la libération de leurs membres coincés par l’ANR/SUD-KIVU

Dans une déclaration du 08 Août rendue publique ;les présidents des noyaux et sous noyaux de la société civile Bureau de coordination fustigent l’arrestation arbitraire des défenseurs des droits humains et déplorent le fait que ces derniers ne bénéficient pas du droit de se faire assister par un avocat.

Dans cette correspondance, la société civile a demandé le transfert au parquet du dossier de ses membres qui, selon eux, sont retenus irrégulièrement par l’Agence Nationale de Renseignement.

Jackson Kalimba, président a.i du bureau urbain de la société civile fustige le faite que l’ANR s’en prend à certains défenseurs des droits humains pour leurs opinions et condamne le non-respect des droits inaliénables.

« Nous ne savons pas pourquoi nos collègues croupissent dans le cachot de l’ANR/Sud-Kivu sans que ces derniers ne bénéficient de la défense. Nous avons demandé à l’ANR de transférer les dossiers de nos collègues au parquet pour qu’ils soient déclarés coupables ou pas mais jusque-là c’est sans suite. C’est ce qui nous fait croire que l’ANR s’entête davantage et s’en prend à nos activistes des droits humains pour leurs opinions,  » as-t-il martelé.

A notre source de renchérir que ce 18 août 2020 ils seront en sit-in à l’agence nationale de renseignement du Sud-Kivu pour exiger la libération de leurs collègues.


Rappelons que c’est depuis le 02 juillet dernier que Mr Gédéon Fikiri Kanigi, Patrice LWABAGUMA et Patrick NYAMATOMWA sont aux arrêts dans le cachot de l’ANR/SUD-KIVU.

Jeannette NAMWEZI