Home Economie RDC : Le projet Bukanga Lonzo ressuscité d’entre les morts
août 21, 2020

RDC : Le projet Bukanga Lonzo ressuscité d’entre les morts

crédit, Bukanga-lonzo

Le projet du Parc Agro Industriel de Bukanga Lonzo a été inauguré par Joseph Kabila le 15 juillet 2014. Il était censé relancer l’agriculture et doper le développement de la RDC qui importe chaque année pour environ un milliard et demi de dollars de denrées alimentaires, selon les chiffres relayés par Augustin Matata Ponyo.

Pour sa réalisation, le gouvernement avait signé un partenariat avec la société sud-africaine Africom Commodities. L’aventure n’a pas duré longtemps. En 2017, l’entreprise demandait déjà le remboursement de près de 20 millions de dollars, selon Actualité.cd

UN CONSTAT ACERBE     

Selon le constat fait, des épandeurs sont cloués au sol, des tracteurs neufs jamais utilisés et dont les moteurs ont été retirés et montés sur des baleinières appartenant aux privés, des tonnes d’engrais chimiques abandonnés, détaille le cabinet du Premier Ministre. 

« Un spectacle désolant qui a ému le 1er Ministre ILUNGA ILUNKAMBA qui peine à comprendre ce qui a pu justifier pareil gaspillage des ressources publiques. Pour le Ministre du Développement Rural, c’est tout simplement un manque d’amour pour le pays »

rapporte le service de communication du Premier Ministre.

L’URGENCE D’UN PROJET SALUTAIRE

En février 2020, le ministre de l’Agriculture s’est rendu sur le site. Joseph Antoine Kasonga avait dressé un tableau sombre de la situation. Cité par Actualité.cd, il montre combien il serait opportun que ce projet soit relancé dans l’intérêt de répondre aux besoins de la population congolaise.

« Je suis déçu que les installations d’une telle valeur soient abandonnées dans la brousse. Je comprends la décision du Premier Ministre qui m’a demandé de venir ici. Nous allons faire tout pour relancer cette exploitation. Il va de l’intérêt de la République et de l’intérêt de nourrir nos populations. C’est un investissement qu’il faut protéger. Il y a le problème de tout le personnel qui est ici, qui est impayé. Nous allons relancer pour qu’il mène une vie convenable. Tout le monde au champ. Nous allons labourer, nous allons encadrer tout le monde(…) C’est déjà prévu et c’est comme ça que ça se fera »,

déclare-t-il.

Félix Tshisekedi a instruit vendredi 7 aout le ministre des Finances de décaisser en urgence le montant concerné avant que la saison de pluie ne vienne compliquer le transport de cette production vers les centres de consommation.

Avec Actualité.cd