Home Politique Mini-sommet de Goma: une opportunité ratée par la ville volcanique
septembre 19, 2020

Mini-sommet de Goma: une opportunité ratée par la ville volcanique

La ministre des affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza a annoncé ce jeudi  que le mini-sommet convoqué par le président de la République Félix Tshisekedi avec les chefs d’État des pays voisins de la RDC, se tiendra finalement par vidéoconférence dans les tout prochains jours. Une activité initialement prévue le 20 septembre 2020 à Goma, dans le Nord-Kivu, qui a avorté suite à des raisons diverses.

Parmi les raisons de ce report, l’on notre que le président ougandais, craignant pour sa sécurité physique ne pourrait pas se déplacer pour Goma. Ensuite, le nouveau président du Burundi Évariste Ndayishimiye n’est pas disposé de s’asseoir sur la même table avec son homologue rwandais, Paul Kagame. En fin, le président de l’Angola n’a pas voulu faire le déplacement de Goma, craignant de forts risques de contamination à la pandémie de Covid-19, peut-on s’informer sur 7sur7.cd.

La géopolitique et la géostratégie de ce mini-sommet intervient dans un contexte de l’instabilité sécuritaire, politique, économique et sanitaire dans la région.

Le fait que ce sommet se fasse à Goma, serait d’une opportunité capitale. Ce choix permettrait tout principalement à attirer toute l’attention du monde sur cette ville à multiples vertus. L’on pourra établir que la ville de Goma aurait vocation à devenir le socle du devenir de la RDC.

Cito Cibambo Ferdinand