Home Social BUKAVU : le lac Kivu menacé par l’exploitation abusive des alevins
septembre 23, 2020

BUKAVU : le lac Kivu menacé par l’exploitation abusive des alevins

Dans un message reçu au sein de votre rédaction, la société civile en commune de Bagira lance une alerte envers la population et les autorités de la commune de Bagira et de la province du Sud-Kivu. Dans ce message, il dit être indigné de constater que les marchés des alevins deviennent populaires dans ce coin de la ville de Bukavu, sous la barbe de l’autorité.

« Les quartiers Mulambula,  Cikonyi, lumumba et nyakavogo sont les lieux où les alevins sont vendus sans aucune inquiétude.  Vous pouvez même écouter ces mamans vendeuses crier entrain de vendre ces alevins alors que c’est interdit à la vente et à la pêche.  Cette vente et pêche menacent l’écosystème du lac Kivu. La disparition des frettes dits « Sambaza » risquent d’accentuer la malnutrition au Sud Kivu et la ville de Bukavu car cet aliment fait partie du quotidien de la population.  Mais aussi cette disparition risque de jouer négativement sur le marché de Bukavu et sur l’avoir de ces femmes vendeuses. Ce qui inquiète est de voir que ce phénomène se multiplie aux vus des autorités politico-administratives, des militaires lacustres, la police des frontières, le ministre de l’agriculture et de la pêche. »

Selon Gentil Kulimushi.

Notre source plaide pour l’implication de l’autorité à tous les niveaux en commune comme en province en vue du salut du Lac Kivu.

« La société civile noyau communal de Bagira plaide pour l’éradication de ce phénomène pour sauver l’écosystème du Lac et cet espèce rare dit « sambaza ». Et demandons au Bourgmestre de la commune de Bagira, aux chefs de quartier et à la police locale de traquer tous ces récalcitrants qui vendent des alevins dans le but de conserver ce Lac, »

Plaide-t-il.

Le trafic des alevins dans le lac Kivu serait la cause de la diminution des fretins sur le marché provincial.

Rédaction Pamoja