Journée internationale de la non-violence : Gandhi, un personnage clé pour l’histoire de l’humanité

CCPSC-MONUSCO
SUD-KIVU : Le CCPSC dépose une note de plaidoyer au représentant du secrétaire général de l’ONU
October 1, 2020
SUD-KIVU: le CCPSC et l’ambassade des Etats Unis dans un échange sur l’actualité congolaise
October 2, 2020
Gandhi M

Gandhi M

Le 02 octobre de chaque année, l’humanité commémore la célébration de la journée internationale de la non-violence; date à laquelle l’on réserve des éloges aux figures emblématiques qui ont mis de côté le recours à la violence comme mode d’action.

De son vrai nom Mohandas Karamchand Gandhi; père de l’indépendance de l’Inde.
Gandhi est né à porbandar le 2 octobre 1869 et mort assassiné à Delhi le 30 janvier 1948.
Gandhi appelé communément Mahatma qui veut dire grandeur d’âme dans plusieurs langues de l’Inde et Gandhi qui veut dire Père a vécu à Londres, en Inde et en Afrique du Sud.

Avocat de formation, Gandhi est un homme politique, journaliste, philosophe, rédacteur et militant des droits civiques, de paix, humanitaire et révolutionnaire.
Fils de Karamchand Uttamchand Gandhi et de Putlibai Karamchand Gandhi, Gandhi épouse Kasturba en 1883 et ensemble ils eurent 4 enfants dont: Harilal Gandhi, Ramdas Gandhi, Manilal Gandhi, Devdas Gandhi.


De la religion Hindou, Gandhi est membre du parti politique Congres national indien et du mouvement Non-violent végétarisme.

Arrêtés plusieurs fois, Gandhi poursuit sa lutte et résiste à l’oppression par la désobéissance civile de masse, une théorie de la non-violence qui a contribué à l’indépendance de l’Inde.

Étant dans une colonie britannique, Gandhi incita les fermiers et travailleurs pauvres à protester contre les taxes jugés trop élevées et la discrimination dont elles étaient victimes de la part des colons ce qui lui le privilège d’être reconnu comme le père de la Nation de l’Inde.

Le 02 octobre, date de son anniversaire est pris entant que fête nationale en Inde et est déclaré en 2007 par l’Assemblée générale de l’organisation des nations unies comme Journée internationale de la non-violence.

Gandhi et la Non-violence

Pour lui, la non-violence est l’élément clé de sa pensée et elle en fait lien entre conception religieuse et idée politique. La politique sans religion est saleté absolu, d’où le recours à la religion dans certaines actions politiques est salutaire. La non-violence empreinte d’éléments tels que : charité, amour du prochain et associe le respect de la vie à la compassion. Elle n’est pas une attitude passive face à l’injustice mais appelle à l’action.

Cette approche met en évidence l’injonction d’aimer son ennemi. Elle implique sans doute la condamnation de toute agression physique et l’usage de la force physique ou armée. La non-violence pour Gandhi s’observe par des procédés ci-après : la désobéissance civile et fiscale,  la grève de faim et autres grèves similaires, le boycott, le sit-in , la marche, les journées villes mortes., etc

Prince Centwali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *