Home Journées internationales Journée internationale de la non-violence : Josué Wallay, activiste de la LUCHA RDC-Afrique engagé dans la non-violence active
octobre 2, 2020

Journée internationale de la non-violence : Josué Wallay, activiste de la LUCHA RDC-Afrique engagé dans la non-violence active

Josué Wallay

C’est pour moi un honneur de m’exprimer ce 2 octobre consacrée journée internationale de la Non-violence.


En effet, parler de la non-violence c’est parler de la paix, de l’amour, de la justice, de l’intégrité et des plusieurs valeurs qu’incarnent aujourd’hui plusieurs jeunes du Congo suite aux multiples efforts que nous avons consentis dans le Mouvement citoyen LUCHA.


Je pense directement à la raison qui m’a poussé d’intégrer ce grand mouvement citoyen qui dirige toujours sa lutte contre les forces du mal plutôt que contre les personnes qui font le mal.
Ma raison d’intégrer la LUCHA était d’abord par ce que j’étais indigné de la situation que traverse mon pays mais aussi c’est suite à ces méthodes d’agissement violent de la part des officiels congolais.
Aujourd’hui la jeunesse de la LUCHA est considérée comme ambassadrice de la non-violence par ce qu’elle rejette la violence sous toutes ses formes ; quels qu’en soient les justifications ou les protagonistes, les actions de la LUCHA sont toujours énergiques mais non-violentes.
Les militants de la LUCHA ne peuvent en aucun cas répondre à la violence par la violence; la non-violence pour nous, c’est un signe de maîtrise de soi, de dignité et de grandeur d’esprit.

Animé par l’amour de notre patrie, nous sommes un mouvement informel basé essentiellement sur l’action que nous considérons comme la principale manière de nous exprimer.

Parmi nos modèles de la non-violence il est important de citer MAHATMA GANDHI qui est né même un certain 2 octobre, la journée même de la non-violence et NELSON MANDELA. Ces deux icônes ont réussi à mener une lutte sans recourir à la violence sans pour autant lancer des mots de haine ou de vengeance. Au contraire, ces deux esprits ont permis à leur pays respectif d’effacer la honte et d’entrer dans l’avenir.

Il est important à ce jour de dire que, les aspirations à la dignité et aux valeurs universelles doivent s’incarner pour surmonter les pires obstacles; il s’agit de ne plus seulement admirer les icônes mais de rester fidèles à celles et à ceux qui se sont sacrifiés pour une noble cause.

Aujourd’hui la force de la LUCHA réside dans les méthodes qu’il utilise et qui se révèlent être des armes d’une redoutable efficacité; car la non-violence est la plus grande force que l’humanité ait à sa disposition. Elle est plus puissante que l’arme la plus destructrice inventée par l’homme; la non-violence déroute l’adversaire et ces méthodes tracent la voie que nous devons suivre pour nous éloigner de la violence et progresser vers la paix, la prospérité et la dignité sur une planète saine.

La non-violence active n’est pas une méthode destinée aux lâches, c’est une véritable résistance qui ne vise pas à vaincre ou à humilier l’adversaire, mais à gagner son amitié et sa compréhension en acceptant de souffrir, de recevoir des coups sans rendre la pareille.

Etant donné que nous sommes prêts à supporter la violence si c’est nécessaire, mais pas nous en servir en guise de riposter car il vaut mieux souffrir soi-même que d’infliger une souffrance aux autres.

Nos adversaires auront plus de chance d’être touchés par notre souffrance que par notre force physique.

Que vive la lutte non violente
Que vive la RDC et L’Afrique
Que vive la LUCHA RDC-Afrique

+243995460305
josuewallay243@gmail.com

Avec Josué Wallay atukuzwe