Home Droits humains Bukavu : La société civile demande la tenue d’une audience foraine après le meurtre d’un jeune homme à Bagira
novembre 26, 2020

Bukavu : La société civile demande la tenue d’une audience foraine après le meurtre d’un jeune homme à Bagira

Dans une lettre du 23 Novembre 2020 adressée à l’auditeur de garnison de Bukavu dont copie est parvenue à votre rédaction.

La société civile dénonce l’insécurité orchestrée par les personnes non autrement identifiées et appelle à la sécurité des personnes et de leurs biens.

Gentil Kulimushi, président de la société civile de Bagira peint un tableau sombre des attaques ciblées, tueries, vols, morts d’hommes  et les phénomènes corps sans vie qui a désormais élu domicile à Bukavu dans la province du Sud-Kivu

« Nous avons enregistré plusieurs cas d’assassinats, de ramassage des corps sans vie, des vols, des attaques ciblées et autres.

Le cas le plus ressent est celui de ce 17 novembre 2020 au Quartier Lumumba  dans le Nganda la simplicité, ou monsieur Bisimwa Nyamusirika Innocent  a été retrouvé mort, sachet enveloppant sa tête et ses mains bien ligotées.

Ainsi, nous trouvons que la population ne doit plus vivre la peur au ventre. Comme il y a des présumés auteurs dans ce dossier, que l’auditeur de Garnison nous rassure la tenue des audiences foraines à Bagira. Demande-t-il !

Les ennemis de la sécurité qui veulent à tout prix que la population de Bagira pleure les leurs; doivent répondre devant toute la population des leurs actes. S’ils sont acquittés parce que  ne sont pas jugés fautifs tant mieux et s’ils sont jugés fautifs qu’ils répondent des leurs actes en subissant de peine proportionnelle à leurs agissement ; Martèle gentil Kulimushi

 Signalons que l’insécurité est ressentie sur toute l’étendue de la ville de Bukavu sans que les autorités n’y réservent  des sanctions et des mesures pouvant imposer la sécurité.

 Jeannette Namwezi