Home Droits humains Sud-Kivu : les forces vives de Kabare ont manifestées contre l’insécurité et le délabrement de la route nationale n° 2
novembre 26, 2020

Sud-Kivu : les forces vives de Kabare ont manifestées contre l’insécurité et le délabrement de la route nationale n° 2

image action sociv

La population est descendue dans la rue jeudi 26 novembre à Kabare (Sud-Kivu) pour dénoncer l’insécurité grandissante et le délabrement du tronçon routier Murhundu-Amsar sur la route nationale N°2.

Le président de la société civile de Kabare, Emmanuel Bengheya, affirme avoir enregistré onze cas de meurtre dans le territoire de Kabare, en l’espace d’un mois et des accidents de circulation sur la route précitée. .

 « Une grande partie de la population de Kabare était sur la RN2 ce jeudi à l’endroit appelé Murundu pour revendiquer que la sécurité revienne dans le territoire de Kabare, mais aussi dénoncer l’arrêt des travaux de réfection de la route nationale RN2 sur le, lieu-dit Murundu. Nous avons enregistré onze cas d’assassinat dans le territoire de Kabare dans moins d’un mois. Nous étions là depuis 7heures du matin, et lorsqu’il est arrivé 11 heures, nous avons vu deux jeeps de la police venues de la ville de Bukavu venir nous disperser, et maintenant nous avons courus chacun a pris sa direction dans les montagnes », a-t-il indiqué

Kulimushi Magala François, président du Mouvement rêvons Kabare pour le développement ; dénonce ce nième comportement de la police qui viol le droit à la manifestation et appel ces derniers à protéger plutôt les citoyens contre l’insécurité qui semble augmenter de vitesse dans le territoire de Kabare.

voilà l’état de la route nationale n° 2

Il appelle en outre le gouvernement à réhabiliter dans l’extrême urgence cette route d’intérêt communautaire pour épargner la population du pire

Notons que l’intervention de la police a suffi  pour disperser les manifestants et rétablir le trafic sur cette route d’intérêt national. 

Jeannette Namwezi