Home Activités paysanne RDC : un projet de loi visant la protection et la promotion de droits des peuples autochtones pygmées validé à l’AN
novembre 27, 2020

RDC : un projet de loi visant la protection et la promotion de droits des peuples autochtones pygmées validé à l’AN

enfants pygmées

L’Assemblée nationale a validé à l’unanimité le projet de loi sur la protection et la promotion de droits de peuples autochtones pygmées. C’était après débat au cours de la plénière de ce jeudi 26 novembre 2020.

Un motif de satisfaction pour son initiateur, le député national Ruben Rachidi Bukanga.

Pour lui, il s’agit du couronnement d’un combat débuté depuis plusieurs années.

« Nous avons un sentiment de satisfaction parce qu’il s’agit d’un travail qui a duré des années qui est couronné par cette validation. C’est aussi une satisfaction puisque nous avons rempli notre rôle en tant que parlementaire celui de légiférer les lois surtout en faveur d’une catégorie de Congolais marginalisés qu’on appelle Pygmées ici chez nous en République démocratique du Congo. », a expliqué le député national Ruben Rachidi Bukanga.

Des innovations pour favoriser la participation active des pygmées au développement du pays

Le projet de loi accorde plusieurs avantages aux autochtones pygmées notamment sur l’éducation et les droits fonciers.

« Il y a plusieurs innovations notamment pour la toute première fois en RDC les droits de terre que les pygmées possèdent sont reconnus. Une autre innovation, en plus de l’article 143 de la Constitution qui garantit l’accès gratuit pour tout Congolais à l’éducation de base, dans cette loi on a élargi pour les pygmées jusqu’à l’enseignement secondaire et professionnel. Les pygmées sont exonérés de tout ce qui est frais lié à la justice. Tout ceci c’est pour leur favoriser afin qu’il puisse participer activement à la vie du pays comme tout Congolais. », a ajouté l’élu de la ville de Kindu dans la province du Maniema.

Déposé au Bureau de l’Assemblée nationale en 2019 entant proposition de loi, ce projet a été renvoyé à la commission mixte pour examen approfondi. Dans les tous prochains jours, les députés nationaux vont l’adopter définitivement afin de l’envoyer au Sénat pour seconde lecture afin d’être promulgué par le Président de la République.

Jeannette Namwezi et actualité.cd