Home Droits humains MDVC /SK sur l’insécurité: « Il n’y a presque personne pour nous défendre » (Déclaration)
décembre 22, 2020

MDVC /SK sur l’insécurité: « Il n’y a presque personne pour nous défendre » (Déclaration)

Dans un communiqué du 20 décembre 2020, le mouvement d’élites pour la démocratie et le vrai changement MDVC en cycle, à travers son Président fédéral Karume Lugerero Désiré, dénonce et condamne avec sa toute dernière énergie l’insécurité grandissante qui a élu domicile dans la province du Sud-Kivu et plus particulièrement dans la ville de Bukavu.

Ce parti politique de l’opposition qui se dit une nouvelle révolution congolaise invite les autorités tant nationales que provinciale à sécuriser les populations ainsi que leurs biens.

C’est pour cela que le MDVC demande à toute la population du Sud-Kivu de se prendre en charge et de rester vigilante face à cette insécurité grandissante,  en dénonçant en même temps tout mouvement suspect dans une solidarité, en ce moment où il n’y a presque personne pour nous défendre.

Notre source ajoute qu’elle n’hésitera pas d’exiger la démission des autorités provinciales si cette insécurité continue.

Il sied de souligner que  la ville de Bukavu est en proie à l’insécurité sous toutes ses formes. Les assassinats, les meurtres, les pillages des maisons et boutiques sont devenus une monnaie courante. La population serait à l’attente d’un sauveur qui viendrait de nulle part.

Cito Cibambo Ferdinand