Home Environnement ENVIRONNEMENT: le Parc de Salonga réalise 15.000 bonobos soit 60% de l’espèce
mars 8, 2021

ENVIRONNEMENT: le Parc de Salonga réalise 15.000 bonobos soit 60% de l’espèce

Bonobos in natural habitat

Le Parc national de Salonga a annoncé que la population de Bonobos nage autour de 15.000 individus soit 60 % de cette espèce endémique.

Cette performance est le fruit de la cogestion entre l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et le Fond Mondiale pour la Conservation (WWF) qui ont réussi à assurer le financement de l’Union européenne dans le cadre du Programme Environnement et Agriculture Durable (EAD).

Le financement européen a également permis la mise en œuvre des stratégies de conservation notamment la lutte anti-braconnage en appuyant la formation des éco-gardes, leurs équipements pour les patrouilles.

“La mise en œuvre de ce programme a permis, au niveau de la conservation, d’élaborer des outils pour la gestion du Parc. En termes d’outils, il y a le plan d’aménagement, la lutte anti-braconnage mais également d’autres stratégies notamment la conservation communautaire et l’éducation environnementale, la stratégie de bio-monitoring et de recherches etc.La mise en oeuvre de ce programme a fait qu’aujourd’hui que nous ayons la la maîtrise de l’effectif de la population de Bonobo qui tourne autour de 15.000 au niveaux du Parc. Ce qui fait de lui, le principal habitat de cette espèce parce qu’on a un plus de 60% de bonobos dans ce complexe là”,a expliqué Pierre Kafando, Directeur du Site de Salonga.

Toujours dans cadre du programme Environnement et Agriculture Durable (EAD), les cogestinaires du Parc national de Salonga ont développé le projet “Agriculture Durable de conservation de Salonga” afin d’aider plus de centaines des villages autour du parc de développer d’autres activités de développement durable au lieu de se livrer au braconnage.

“Dans le cadre de la gestion ICCN-WWF, c’est suite au constat des menaces qui se vissent autour de ce parc notamment le braconnage pour alimenter le grand centre Kinshasa en viande de brousse et aussi le braconnage de l’ivoire. Dans le cadre du programme Environnement et Agriculture Durable (EAD) de l’Union européenne, l’ICCN et WWF ont élaboré un projet “Agriculture Durable de conservation de la Salonga” qui connaît la participation d’autres partenaires dans l’appui au développement durable.  Notamment OXFAM qui intervient au niveau du Sud du Parc”, a ajouté Pierre Kafando.

Le Parc de Salonga, situé entre la Tshuapa, le Kasaï et le Sankuru, a été créé en 1970 pour conserver les massifs forestiers mais aussi pour partager les  espèces emblématiques comme les Bonobos, les Pans et l’éléphant de forêt. Avec sa superficie de 3 334 600 ha, le site a été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984.