Home Non classé BUKAVU : AHUSADEC vient en aide aux filles et femmes travailleuses du sexe affectées par le covid-19
avril 11, 2021

BUKAVU : AHUSADEC vient en aide aux filles et femmes travailleuses du sexe affectées par le covid-19

filles et femmes travailleuses du sexe et leurs dépendants au stadium de Buholo

89 filles et femmes travailleuses du sexe et leurs dépendants soit, 98 enfants âgés de 1 à 5 ans ont bénéficié d’une assistance alimentaire  de la part de l’organisation Action Humanitaire pour la  Santé Et Le Développement Communautaire (AHUSADEC). Ceci suite aux multiples défis liés à la pandémie à coronavirus auxquels font face ces vulnérables. La cérémonie de remise de ce don est intervenue le samedi, 10 avril 2021, au stadium Buholo 4, en commune de Kadutu, Ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Les bénéficiaires sont venues de différentes contrées de la ville de Bukavu précisément, Essence Kibonge, Industriel, Carrefour et Cimpunda dans la commune de Kadutu et à Bagira. 

Dans son allocution, Raphaël Ngeleza, coordonnateur national d’AHUSADEC, a fait savoir que, cette assistance aux filles et femmes travailleuses du sexe s’inscrit dans le cadre de lutte contre les effets induits par la maladie Covid-19.

« Pour  apporter une réponse urgente face à  l’extrême vulnérabilité des travailleuses du sexe et leurs enfants pendant cette période de COVID-19, AHUSADEC a sollicité une assistance alimentaire  au bénéfice de 89 travailleuses du sexe femelle et  leurs enfants estimés à 98 dans la ville de Bukavu, à l’Est de la République du Congo, » a-t-il indiqué.

 

Les enfants âgés de 1 à 5 ans dépendant des filles et femmes travailleuses de sexe

Raphaël Ngeleza a précisé que c’est grâce à l’appui financier de Global Health Promise, USA que son organisation a octroyé ce don constitué en vivre.

« Nous avons obtenu un appui financier de Global Health Promise, USA qui nous a permis de distribuer la ration alimentaire constitué de Sucre, Haricot, Soja, Sel, Maïs, Savons, Riz, Biscuits à 89 femmes travailleuses de sexe et 98 enfants, » a précisé notre source.

De son côté, Bénédicte Mugisho, une travailleuse de sexe femelle et l’une de bénéficiaires, remercie l’organisation AHUSADEC et son partenaire Brayan.

« Je suis vraiment ravi de voir que même nous les travailleuses de sexe, sommes considérés comme tant d’autres personnes, la période de covid-19 a été difficile pour nous, mais aujourd’hui AHUSADEC se souvient de nous, nous allons plus dans des boîtes de nuit ces derniers temps, difficile de trouver à manger. Grand merci à Brian willis et nous attendons toujours la promesse qu’il nous a fait la fois dernière, » s’est exprimées Bénédicte Mugisho.

Pour rappel, l’ONG AHUSADEC prend en charge les filles et femmes travailleuses de sexe pour leur encadremen