Home Droits humains OGDH-RDC : Les droits de l’Homme aux obligations des États
juin 4, 2021

OGDH-RDC : Les droits de l’Homme aux obligations des États

logo-OGDH-RDC

Dans sa troisième fiche d’information publiée ce 1er juin , L’OGDH revient sur la problématique des droits humains en toutes ses facettes. L’intitulé de cette nouvelle parution porte sur la question des droits humains aux obligations de l’état. Il y est abordé la notion des droits humains et celle des organisations étatiques.


Par définition, selon la fiche, les droits de l’Homme est un ensemble de prérogatives que tout individu détient du seul fait de sa qualité d’être humain.
Ces droits de l’homme supposent un titulaire et un débiteur.
Il est admis à ce jour que tout individu, personne humaine est titulaire des droits de l’homme , mais ces droits resteraient des simples vœux si les obligations de l’Etat, débiteur ne sont d’une part précisées et si d’autre part les voies de leur justiciable ne sont pas connues et mise en œuvre.

Par la suite, poursuit la fiche, les obligations assignées à l’état en face de la promotion des droits humains sont entre autre l’obligation de réaliser, de protéger et de respecter les DH. Ce qui oblige un passage marquant entre l’état et les obligations face aux droits humains.

Ce passage situe la complémentarité des rôles respectifs du juge, du législateur et de l’exécutif dans la garantie des droits de l’homme au plan national.
Ainsi :
– L’obligation de respecter pèse davantage sur le pouvoir exécutif qui dans la gestion quotidienne de la cité est exposé à des risques de violation des droits de l’homme.
– L’obligation de réaliser incombe à l’exécutif en tant que gestionnaire et promoteur des services publics mais également au pouvoir législatif qui doit notamment voter des textes en vue de la réalisation des droits.
– L’obligation de protéger est d’avantage l’apanage du pouvoir judiciaire qui doit sanctionner les violations. Il intervient également dans la prévention des violations par l’entremise du ministère public et ses services connexes comme la police. Il permet de définir l’étendue de l’obligation de l’Etat en tenant compte de son degré de développement des ressources dont il dispose.

L’observatoire de la gouvernance et des droits de l’homme en RDC (OGDH-RDC) est une organisation de droit congolais qui, à travers son programme intitulé COMPRENDRE POUR AGIR, cherche à promouvoir le respect des droits humains et de la bonne gouvernance sur toute l’étendue du territoire national. Ce programme éducatif permet à chaque citoyen congolais de se doter des notions du droit dans ses minimes significations.