Home Droits humains Sud-Kivu Minembwe: Après des vives tensions, une communauté effarée à disparaitre (Alerte des mouvements citoyens)
août 17, 2021

Sud-Kivu Minembwe: Après des vives tensions, une communauté effarée à disparaitre (Alerte des mouvements citoyens)

photo credit

Contacter à ce sujet, le communicateur de cette synergie et porte-parole des mouvements citoyens, organisations de la société civile et forces vives dénonce la gravité de la situation sécuritaire et la tentative du massacre d’une communauté, malgré les multiples dénonciations de la population civile

« Nous constatons que malgré les multiples dénonciations, il s’observe une croissance des cas de violation de droits humains et massacres commis sur les populations civiles à Minembwe sous le silence des autorités, » dénonce le communicateur de cette synergie.

Notre source fustige en outre l’existence d’un plan de déracinement et d’extermination d’une communauté.

« Après la mort d’un pasteur du milieu;  le vendredi soir on a retrouvé le corps de la sœur de Mr RUKEBUKA qui est à l’auditorat militaire de Bukavu incarcéré sous motif qu’il soutient les groupes armés et milices d’auto-défense. Elle a été enlevée depuis mercredi et retrouvée morte ce vendredi soir avec de traces de ballonnet sur son corps. Nous regrettons le faite de voir que les miliciens pillent, volent, violent sous l’œil impuissant des militaires FARDC, » précise notre source

Signalons qu’en date du 9 juillet 2021, un point de presse des mouvements citoyens, forces vives et organisations de la société civile du Nord et Sud-Kivu a était tenu à Bukavu précisément à l’hôtel mon kahuzi où ces derniers ont alertés sur la situation du haut plateaux de Fizi , Uvira et Mwenga et ont demandé de remanier toute les troupes des FARDC et tous les agents de renseignement civil commis à Minembwe  et s’en est suivie une émission radio ( dialogue inter congolais)  dont les intervenants comme Moise Nyarugabo, Justin Bitakwira sont revenus  sur la situation de Minembwe.

JEANNETTE NAMWEZI