Home Actualité SUD-KIVU: un 30 décembre, le sang a coulé à Makobola
3 semaines ago

SUD-KIVU: un 30 décembre, le sang a coulé à Makobola

Le 30 décembre 1998 le sang a coulé à Makobola. Une tuerie que le Rapport Mapping a attribué aux combattants de la RCD, à des combattants rwandais et même burundais. différents témoignages ont été rendus, plusieurs rapports ont été élaborés, plusieurs discours ont été produits. Plus de 20 ans après, Makobola reste un cauchemar.

Selon un témoignaque que RFI a reccueilli,  » C’était le 30 décembre 1998 vers 10h lorsque le massacre a eu lieu ici chez nous à Makobola. Quand les RCD sont arrivés, ils ont rassemblé les populations qui fuyaient la guerre et ils les ont fusillés. Il y a eu plus de 1 400 morts. Le bilan qu’on publie partout est de 702 morts mais nous, habitants de Makobola, nous savons que c’est plus de 1 400″ dit Héritier Ibuchwa.

Les victimes directes et indirectes de ce massacre ont, depuis le lendemain de ce événements malheureux, demandé que justice soit faite.
Selon la même source, Sadiki Onge Mbalamwezi, chef du village Makobola II témoigne: « Je suis l’un des rescapés de ce massacre ignoble, 14 membres de ma famille ont été tués, et d’autres de ma lignée des Bashimwenda. Moi je me suis caché ce jour-là, après avoir entendu les alertes lancées par les Maï-Maï. Je demande au gouvernement Tshisekedi de punir les commanditaires de ce massacre ! » dit-il.

CITO