Le club des amis de Bahati Lukwebo « CABL », s’oppose aux déclarations des jeunes surnommés « pétitionnaires » à l’encontre du président du sénat, autorité morale et autorité statutaire du parti politique Alliance des Forces Démocratiques du congo (AFDC a). Cette prise de position est intervenue ce mercredi 29 décembre 2021, lors d’un point de presse tenu en leur permanence à kadutu dans la ville de Bukavu.

C’était une occasion pour cette structure d’annoncer qu’ils vont déférer en justice les « pétitionnaires » car, leurs propos est constitufs d’imputation dommageable et a plaidé pour la stabilité des institutions politiques au Sud-Kivu.

A en croire Christophe Cizungu, coordonnateur national chargé de communication au sein du « CABL », Bahati Lukwebo est un patrimoine pour la province du sud-kivu en particulier et pour la RDC en général. Selon lui, non seulement de son poids politique avec la majorité de députés au niveau de l’assemblée national, mais également par son esprit de développement en luttant contre le chômage en investissant à l’intérieur du pays.

S’agissant les reproches faites aux jeunes pétitionnaires, notre source a fait savoir que ces attitudes sont liées aux chômage et finances par certains notables du sud-kivu en mal de positionnement.

« Au regard de ces considérations et de la gravite de faits a charge de sieurs Ntaitunda Augustin et toute sa bande, nous demandons au collectifs des conseillers juridiques de notre parti, de diligenter la procédure judiciaire pour faire déférer ces hors-la loi devant les instances judiciaires pour qu’ils répondent de leurs actes », a-t-il expliqué.

Pour rappel, le CABL est une association affilié à l’AFDC regroupant toutes les couches de la population depuis 2018 pour porter plus haut les idéaux et la philosophie du parti et de son autorité morale.

Avec Fulgence Rukata