Les jeunes de l’espace Lega étaient dans les rues de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, le samedi 8 janvier 2022, pour avoir des éclaircissements sur l’utilisation de fonds destinés à la réhabilitation de la route Bukavu-Mwenga et Burhale-Shabunda prévus dans le programme de 100 jours du président de la République Félix Tshisekedi.

Ils étaient plus d’une centaine de manifestants dans les artères principales de Bukavu, arborant des pancartes sur lesquelles étaient écrits: « la population de Shabunda et Mwenga demane à l’IGF et au procureur général de diligenter une enquête sur la non réalisation de la route burhale-shabunda ou encore ».

« Etat de droit signifie aussi rendre justice à la population Lega vivant dans la misère totale suite de non réalisation de la route Burhale-Kingulube-Shabunda et Bukavu-Mwenga-Kitutu dans le programme de 100jours ».

Cette marche est partie du rond-point ISP en passant par la route Vamaro avec comme point de chute le cabinet du gouverneur de province.

A cet effet, les manifestants à travers le président de jeunes de l’espace Lega, Crispin Mpombwe, a lu et remis un memorandum adressé au président dans lequel ils réclament la réhabilitation des routes susmentionnées:

« Excellence monsieur le président de la République aucun congolais n’ignore qu’en débutant votre mandat à la tête de l’Etat congalais, vous aviez mis en place un programme dit de 100 jours. Le conseil de jeunes Lega avait accueilli avec satisfaction ce programme par le fait d’avoir inscrit les différentes routes qui mènent vers nos espaces en occurence la route Burhale-kigulube-shabunda, d’une distance de 125 km et bukavu-mwenga-kamituga. Curieusement au lieu que le travaux commence à Burhale, la délagation a imposé à l’office de routes de commencer à butuza plus au moins 7km de Burhale, ce qui ne s’eloigne pas d’un détournement car le tronçon Butuza Burhale n’etait pas concerné par le programme et fort malheureusement, c’est à ce niveau que le travaux ce sont arrêtés jusqu’à ce jour », a affirmé Crispin Mpombwe.

De son coté, le conseiller qui a réçu le memorandum au nom du gouvernement, a souligné qu’il le remettra à qui de droit.

Signalons que, l’espace Lega est une entité couvrant le territoire de Mwenga, Shabunda, Walikale et Pangi.

Avec Fulgence Rukata