Dans le souci de lutter contre l’insalubrité dans la ville de Bukavu chef-lieu de la province du Sud-Kivu à l’est de la République Démocratique du Congo, le gouvernement provincial à travers le ministre de l’environnement a lancé la campagne « Tusafiche Muji » ce 19 janvier 2022, pour interpeller la conscience collective sur la nécessité de rendre la ville de Bukavu plus propres à l’instar d’autres villes modernes.

A en croire le ministre Jérémie Basimane cette opération vise à amener la population au changement de mentalité pour maintenir son cadre de vie sain :

« on a constaté qu’il y a l’insalubrité grandissante dans la ville de Bukavu et c’est dans ce cadre que le conseil de ministre a pris la résolution de lancer cette opération pour que nous puissions voir comment rendre salubre notre ville de v ille et nous sommes entrain de constater qu’il y de parking partout, il y a des garages publique et de kiosques installé un peu partout ainsi que restaurant appelé communément malewa »a-t-il renseigné.

Par ailleurs le ministre Jérémie Basimane a demandé à tous les ménages de s’abonner au sein des organisations chargées de collectes et évacuation de déchets ,tout insistant sur le caractère obligatoire de travaux communautaire dit Salongo car la propreté est une affaire de tous :

« chaque cadre de base est censé d’instruire ses administrés ,donner les résolutions qui ont été prises parce que tout celui qui ne pas abonner dans une organisation il doit nous dire par ou il jette ses déchets mais également il y aura des sanctions pour tout contrevenant, car en effet il y a un arrêté provincial sur l’assainissement des agglomérations et qui détermine les sanctions à infliger », a-t-il poursuivi.

Signalons que cette rencontre s’est tenue dans la salle Royale en commune d’ibanda et à connu la présence des entités territoriales décentralisés qui sont le maire de la ville, les 3 bourgmestres de communes ainsi que les acteurs de la société civile.