Home Droits humains Sud-Kivu\Meurtre de la journaliste Charline Kitoka: Les journalistes et DDH exigent que justice soit faite
janvier 28, 2022

Sud-Kivu\Meurtre de la journaliste Charline Kitoka: Les journalistes et DDH exigent que justice soit faite

Par Fulgence Rukata

Les journalistes de la province du Sud-Kivu, accompagnés des organisations de défense de droits de l’homme(ODH), ont effectués une marche pacifique ce mercredi 26 janvier 2022, pour protester contre l’assassinat et exiger que justice soit faite à l’égard de Charline Kitoka Safi, journaliste animatrice chez Vision Shala FM, une chaîne radio et télévision basée à Kamituga, dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, à l’est de la République Démocratique, tuée par son mari suite aux coup, administrés par ce dernier dans la nuit du 9 janvier 2022.

L’objectif de cette marche pacifique, est de condamner avec la dernière énergie le meurtre du journaliste Charline Kitoka et demander que justice soit faites, tout en prônant les garanties de non répétition.

Vêtus en tenue noir en signe de deuil, les manifestants ont amorcé leur marche au niveau du bureau de l’association des femmes de medias, ces manifestants ont marchés dans les rues de Bukavu, avec les pancartes sur lesquels on pouvait lire: « non aux violences conjugales, la vie humaine est sacrée, la femme mérite mieux que ça ».

A cette occasion, madame Solange Lwashiga, coordinatrice du Caucus des Femmes, a remis un memorandum au gouverneur ad intérim de la province Théophile Kiluwe:

« Avec fermeté, les organisations et medias signataires, exigent des garanties de non répétition à travers la tenue d’une audience publique en chambre foraine au lieu du crime, c’est à dire au domicile de la veuve pour juger son mari auteur du crime pour lequel vous êtes saisi ce jour », souligne Solange Lwashiga.