La Nouvelle Dynamique de la Societé Civile en RD Congo « NDSCI », vient d’annoncer la campagne « mon vote, c’est mon pouvoir, mon vote c’est mon avenir ». Cette nouvelle a été faite ce dimanche 20 février 2022, à l’issue d’une importante réunion stratégique qui a mis sur une même table les membres du directoire national présents à Bukavu; les membres du comité provincial du Sud-Kivu; tous les présidents de huit territoires du Sud-Kivu, ainsi que les comités urbain et communaux de Bukavu.

Face à la presse, la deuxième vice-président de la NDSC, Sylvie Bamporiki, a fait savoir qu’en cette période pré-électorale, sa structure va s’investir dans l’éducation civique et électorale des citoyens, à travers ses deux campagnes phares dont « mon vote, c’est mon pouvoir, mon vote c’est mon avenir » qui estime-elle, est une campagne consistant à sensibiliser et amener les citoyens à opérer des choix judicieux, responsables et exempts de toute corruption, car le vote doit se baser sur des valeurs et compétences.

« La campagne Zéro Élu, réélu, une campagne sanction qui a connu un très grand succès en 2018 et qui sera de nouveau d’actualité afin de sanctionner tous ces élus à tous les niveaux qui ont démérité et qui ont brillé par l’orgueil; affirmant à qui veut les entendre que c’est leur argent qui a fait d’eux des élus », a-t-elle insistée.

Signalons que, durant cette réunion deux points étaient à l’ordre du jour à savoir: l’analyse contextuelle de la situation socio-politique du Sud-Kivu, mais également la planification et l’adoption des activités phares pour 2022.