Home Actualité Sud-Kivu : Le nouveau Directeur provincial de la DGDA place son mandat sous le signe de la maximisation des recettes
avril 12, 2022

Sud-Kivu : Le nouveau Directeur provincial de la DGDA place son mandat sous le signe de la maximisation des recettes

Par Fulgence Rukata

Le nouveau Directeur provincial de la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA), Bwana Kitoko, a pris officiellement ses fonctions ce lundi 11 avril 2022 ; lors d’une cérémonie solennelle en présence des agents et cadres de son service ; occasion d’interpeller ces derniers sur l’impérieuse nécessité de maximiser les recettes, afin de répondre aux assignations de la hiérarchie.

Prenant parole, le nouveau chef exécutif de la DGDA, a d’abord remercié le Directeur général d’avoir placé confiance en sa personne et a renseigné que son mandat s’inscrit dans la philosophie de la direction générale, celle de la maximisation des recettes au profit du trésor public :

« j’ai une idée de comment la province fonctionne et je pense que, avec l’expertise de sous-directeur qui m’entoure et avec l’ensemble des cadres et agents nous pensons réaliser les assignations qui nous ont été allouées par notre hiérarchie », a-t-il fait renseigné.

Pour le Directeur Bwana Kitoko qui revient au Sud-Kivu près de 10 ans après, où il assumait les fonctions de sous-directeur de la brigade douanière et lutte contre la fraude, sous-directeur à Uvira a fait savoir que, tous les efforts du personnel et toutes les énergies doivent être focalisées vers la maximisation des recettes à travers le contrat de performance auquel chaque agents et soumis :

«Nous sommes de congolais et c’est à travers ce que nous réalisons comme recettes qui permettent au gouvernement de faire sa politique, nous sommes les enfants de ce pays, nous devons faire en sorte que nous puissions réaliser ces assignations en mettant en place de stratégies, en commençant par la prise en charge des marchandises, en passant par la vérification jusqu’au paiement ; au fait madame la Directeur général Blandine Kawanda, a une autre vision de la douane, c’est-à-dire de placer l’homme au centre de l’action en mettant l’accent sur la promotion de l’éthique professionnelle en vue de lutter contre les antivaleurs sous toutes ses formes en luttant efficacement contre la corruption, la fraude et la contrebande pour nous permettre de maximiser davantage les recettes », a-t-il insisté.

C’est pourquoi, le Directeur Bwana Kitoto renseigne que, tous les moyens seront mise en œuvre pour arriver à ses fins à travers une étroite collaboration entre agents et cadres ainsi que les opérateurs économiques :

« Dans mon plan de travail c’est prévu une réunion avec les operateurs économiques de la province et ensemble nous essayerons de passer en revue tous les problèmes et trouver une solution pour permettre à ce que tout le monde travaille dans la cohésion, dans la confiance pour qu’on arrive à réaliser ces recettes », a-t-il conclu.