Home Actualité RDC /Parité homme-femme : La CENI appelée à préserver les acquis de l’article 13 de la loi électorale
3 semaines ago

RDC /Parité homme-femme : La CENI appelée à préserver les acquis de l’article 13 de la loi électorale

Avec Le Potentiel.cd

La parité home-femme prônée à l’article 13 de la loi électorale sous examen à l’Assemblée nationale pour d’éventuels amendements constitue un acquis que la Dynamique nationale des femmes candidates de la RDC (Dynafec) entend capitaliser.

C’est dans ce contexte que ce regroupement des femmes a exhorté la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à s’assurer que la sécurisation de cette représentativité paritaire demeure effective dans la nouvelle loi.

La Dynafec l’a fait savoir à travers un mémorandum qu’elle a adressé à la Centrale électorale lors d’une audience lui accordée, le jeudi 28 avril 2022, par Joséphine Ngalula, membre de la plénière de cette institution d’appui à la démocratie.
A en croire la coordonnatrice nationale de la Dynafec, Carine Kanku Nkenga qui s’est exprimée à l’issue de cette audience, le plaidoyer qu’elle mène tient aussi compte de la CENI.
« Nous sommes venues, en ce jour, remettre officiellement les propositions de réformes électorales intégrant la représentation paritaire homme-femme à la CENI, qui est l’organe de gestion électorale », a-t-elle indiqué.
Et de poursuivre : « Étant des femmes candidates, nous savons que l’examen sur la proposition de la loi électorale est en train de se faire pour le moment à l’Assemblée nationale, et c’est surtout l’article 13 de celle-ci qui nous tient à cœur, parce que cette disposition va booster la participation de la femme comme candidate. Nous voulons que la Ceni puisse assurer la sécurisation de cette représentation paritaire ; nous avons soumis notre préoccupation et nous savons que nous aurons une bonne réponse », a déclaré en substance Mme Kanku.
Pour sa part, Mme Ngalula a promis de transmettre fidèlement au président de la CENI, Denis Kadima, ce plaidoyer. Tout en soulignant que les questions relatives au genre occupent une place de choix au sein de cette institution.
Pour rappel, l’article 13 de la loi électorale stipule ce qui suit : « On entend par liste un document établi par les partis politiques ou les regroupements politiques comportant plusieurs noms des candidats. Dans une circonscription électorale à un seul siège à pourvoir, les partis politiques ou les regroupements politiques présentent la candidature unique du parti politique ou du regroupement politique. Chaque liste est établie en tenant compte de la représentation paritaire homme – femme et de la promotion de la personne vivant avec handicap. Toutefois, la non-réalisation de la parité homme – femme et la non-présence de la personne vivant avec handicap ne sont pas motif d’irrecevabilité d’une liste.